Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Travailler la technique pour progresser en triathlon

Travailler la technique pour progresser en triathlon

Je suis toujours dans ma phase de découverte du triathlon et ce n’est pas le fait d’être “finisher” sur un Ironman après 1 année de pratique qui va changer cela! En effet, il est déjà difficile de maîtriser une discipline sportive alors, quand il y en a 3, on peut se lever tôt pour en faire le tourClignement d'œil.

Je commence doucement à en apprendre davantage et j’ai relevé un point qui me semble essentiel lorsqu’on débute en triathlon, puis qu’on désire progresser et enfin, performer. Il s’agit de la TECHNIQUE!

Gear Wheels

Credit photo : Ian Britton

C’est un sujet qui nécessite d’être compris pour réaliser à quel point il est important et donc nous donner l’envie de…

Travailler la technique pour progresser en triathlon!

 

Quels sont les intérêts du travail technique en triathlon?

  • On acquiert petit à petit le bon geste qui est adapté à notre corps, à notre morphologie.
  • On obtient un meilleur rendement pour une même quantité d’énergie dépensée.
  • Nous sommes plus à l’aise et plus fluides dans nos mouvements ce qui nous fait épargner de l’énergie.
  • Cela diminue fortement le risque de blessures car on “force” moins! La répétition de mouvements mal-effectués est effectivement une des principales causes de blessures sportives. Pensons aux syndromes de l’essuie-glace (de la bandelette ilio-tibiale) et aux tendinites de l’épaule (coiffe des rotateurs), du tendon rotulien, du tendon d’Achille… Il ne s’agit pas de la seule cause, mais une bonne technique aidera dans tous les cas!

Tous ces bénéfices liés à une amélioration de notre technique gestuelle sont d’autant plus intéressants et ont un impact d’autant plus grand que la distance à parcourir est longue! Sur un triathlon sprint voire un DO, on peut encore se permettre d’avoir une mauvaise technique et rester, malgré tout, performant car le temps passé en course est plus faible. Mais, une fois passé sur Half Ironman (semi Ironman) ou Ironman complet, l’économie gestuelle joue un rôle capital sur notre résultat finalClignement d'œil!

 

Qui peut progresser en triathlon grâce au travail technique?

Tout le monde! Tous les triathlètes et tous les athlètes en règle générale peuvent progresser dans leur sport en travaillant leur technique.

Le geste parfait est très difficile à assimiler et à conserver dans le temps. Alors autant commencer le plus tôt possible pour acquérir les meilleures bases possibles et préserver son corps des traumatismes dûs à une mauvaise pratique. Il est également plus simple d’apprendre, dès le début, la bonne gestuelle que de rompre de mauvaises habitudes pour ensuite les changer!

Pour les triathlètes confirmés, il est excellent de faire régulièrement des “piqûres de rappel technique” pour éviter les gestes parasites qui apparaissent vite ou pour éviter de retomber dans nos travers.

Une belle preuve réside dans l’entraînement des pros! Ces derniers n’hésitent pas à travailler la technique chaque année, voire chaque semaine pour certaines disciplines. Bertrand Billard, un triathlète professionnel français, confie d’ailleurs qu’il travaille énormément sa technique de nage aux entraînements de la semaine. Et ça payeClignement d'œil! Car il sort souvent de l’eau dans le peloton de tête et se retrouve ainsi dans de bonnes dispositions pour attaquer la partie cyclisme.

 

Quand travailler la technique pour progresser en triathlon?

Surtout durant l’intersaison

Lorsque je parle d’intersaison, j’entends par là toute la période hivernale, soit une longue phase de plusieurs mois qui se situe entre 2 saisons de compétitions. Il ne s’agit donc pas seulement des quelques semaines de récupération d’octobre-novembre.

Durant cette période, nous avons moins de temps à consacrer au travail spécifique et intense qu’en période de (pré)compétitions. Nous sommes alors plus à même de nous concentrer sur la technique et une fois le bon geste “acquis”, nous pourrons l’incorporer aux entraînements intenses qui suivront.

Mais l’idéal est, comme pour la PPG, de garder une petite partie technique dans nos séances durant toute l’année afin de perpétuer l’acquisition des bonnes habitudes prises en hiverClignement d'œil.

De plus, on doit bien avouer qu’en triathlon, le nombre d’heures d’entraînement est plutôt élevé en comparaison à la moyenne des autres sports. Nous devons alors bien faire attention à la proportion d’heures que nous attribuons au travail à haute intensité et ne pas en abuser. En effet, notre corps demande plus de temps pour récupérer de ce type d’effort… Nous privilégierons dès lors l’endurance et le travail technique où l’intensité est plus faible. Donc, ne pas avoir le temps n’est plus une excuseClignement d'œil!

 

Pour résumer, on peut dire que la technique est, incontestablement, un facteur clé dans une progression régulière sur le long terme! Nous pouvons donc tous travailler notre technique durant toute l’année pour être plus performants et éviter les blessures… Ce qui me semble finalement être notre but ultime dans l’évolution de la pratique de notre passion!

 

Dans les articles des liens ci-dessous, nous abordons plus en profondeur le travail technique en natation, à vélo et en course à piedClignement d'œil

L’entrainement technique en natation pour le triathlon

L’entrainement technique à vélo pour le triathlon

L’entrainement technique en course à pied pour le triathlon

 

Et comme nous ne sommes pas encore en période de (pré)compétitions, allons-y! Concentrons-nous sur notre technique afin d’être réellement plus efficaces à l’avenir!

 

Et célébrons la magie du triathlonSourire,

Francois Kartheuser     François Kartheuser

Name of author

Name: Francois Kartheuser

2 commentaires sur “Travailler la technique pour progresser en triathlon

  • C’est mon reve d’en faire un! Pourle moment je recherche et j’ecris sur le sujet. Merci pour ce blog ravivant!

    Reply
    • Francois Kartheuser Post author

      Je suis certain que ce jour arrivera! Continue à progresser pas à pas et tu mettras en place ce qu’il faut pour parcourir le chemin jusqu’à ton rêve. C’est surtout ce chemin qui est beau alors profites-en pleinement 🙂 Bonne continuation dans l’écriture aussi!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *