Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Quand faut-il changer de chaussures de running?

Quand faut-il changer de chaussures de running?

Vers la fin de ma saison de triathlon, j’ai commencé à ressentir des petites douleurs au niveau des talons et des tendons d’Achilles… J’ai commencé à me poser quelques questions et j’ai très rapidement trouvé une hypothèse fort probable :

Mes chaussures de running sont périmées!

On a parfois tendance à l’oublier mais nos chaussures de course à pied ont elles aussi, en quelque sorte, une date de péremption. Et comme pour les aliments, si on ne veut pas tomber malade ou plutôt se blesser, il vaut mieux éviter ce qui est “trop vieux”. Des chaussures usées et qui ont fait leur temps doivent donc être remplacées mais…

Quand faut-il changer de chaussures de running?

quand faut-il changer de chaussures de running

 

Il n’y a pas de date ou de chiffre exact qui peut s’appliquer à tout le monde. Il s’agit effectivement de quelque chose de personnel mais voici quelques normes données par les fabricants et les coureurs expérimentés qui vont nous permettre de déterminer quand nous allons devoir aller au magasinClignement d'œil

 

2 catégories de chaussures de course à pied :

Avant de parler en termes de kilomètres, nous allons d’abord séparer les chaussures en 2 groupes :

– les chaussures plus légères et plus dynamiques, elles possèdent généralement moins d’amorti et sont plutôt orientées chronos, performances ou courtes distances pour des coureurs plus expérimentés!

– les chaussures plus lourdes et pus “confortables”, elles possèdent généralement plus d’amorti et sont plutôt orientées confort, plaisir et toutes distances pour des coureurs occasionnels à réguliers moins axés sur la performance!

 

Combien de kilomètres peut-on parcourir avec des chaussures de running?

Un premier facteur à relever est notre morphologie et notre poids. Il va de soi que plus on est lourd, plus nous allons user rapidement les chaussures lorsqu’on regarde le nombre de foulées qu’on effectue et donc la quantité de chocs que la chaussure doit emmagasiner. Il faudra probablement revoir les chiffres qui vont suivre un peu à la baisse voire à la baisse si nous sommes plus lourds…

Pour reprendre les catégories précédentes, on peut déjà faire ne première distinction :

les chaussures plus légères, de compétition, seront moins résistantes sur la durée et on conseillera de les changer après 500 voire 600 kilomètres. A ce stade, même si cela ne se voit pas toujours, l’amorti et la semelle des chaussures se dégradent… n’assurant plus la protection recherchée. Si on continue avec ces chaussures, on finit par courir, non pas vers la ligne d’arrivée, mais vers la blessure!

les chaussures plus lourdes, avec plus d’amorti seront plus résistantes sur la durée on conseillera de les changer après 800 voire 1000 kilomètres.

 

 

Dans un prochain article, nous tâcherons de comprendre et d’analyser les différents types d’usures des semelles de nos chaussures de running…

 

Quelles blessures risque-t-on si on court avec des chaussures de running trop usées?

En tant que kinésithérapeute, les blessures ou les pathologies, qui plus est, liées au sport et au triathlon, me concernent davantage. C’est pourquoi, je prévois, à l’avenir, d’aller plus en profondeur sur les différentes blessures rencontrées en triathlon dans l’onglet “Santé” du blog.

Cependant je peux tout de même citer les 3 principales pathologies rencontrées qui peuvent être liées à des chaussures trop usées :

tendinite

périostite

fracture de fatigue ou de stress

Je précise que chaque pathologie peut avoir différents causes probables et qu’il faut réussir à faire un bon diagnostic pour traiter la réelle cause à l’origine du problème. Et cela n’empêche pas qu’une pathologie soit la conséquence d’un mélange de différentes causes qui seront donc toutes à prendre en compte pour un bon rétablissement.

 

Et les dépenses avec ces changements fréquents?

Alors… on sait très bien qu’une bonne paire de chaussures de course à pied varie souvent entre 100 et 150 euros! Pas donné, ça c’est certain…

Et je suis le premier à faire attention à mes dépenses car l’argent ne tombe pas du ciel et que je n’aime surtout pas de le jeter par les fenêtres!

Par contre, dans ce cas-ci, acheter une nouvelle paire de running pour remplacer “la vieille” est un bon choix. Maintenant qu’on sait, notamment, les blessures que l’on risque et donc l’impact que cela a sur notre pratique de la course à pied, du triathlon et sur notre santé à long terme, on comprend très bien l’importance de la dépense.

 

Prendre soin de son corps en utilisant du bon matériel, c’est augmenter nos chances de vivre notre passion le plus longtemps possibleClignement d'œil

 

Célébrons la magie du triathlonSourire

Credit photo : Adam Piotrowski

Name of author

Name: Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *