Blog le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Planifier sa saison de triathlon

Planifier sa saison de triathlon

Nos entraînements nous permettent de progresser en triathlon! Ils nous permettent d’atteindre nos objectifs et de faire de bonnes performances.

A mes débuts en triathlon, lorsque je m’entraînais, je me suis souvent dit que “cet entraînement allait me faire progresser”… Que “ça, c’était un super entraînement”… Que “c’est celui-là qui allait faire la différence”… Que “en le couplant avec celui de la veille et du lendemain, ça allait faire un cocktail gagnant pour ma course dans 3 semaines”… Que “c’est comme ça que ma condition physique allait s’améliorer”!…

J’avais la motivation! Et ça me semblait super comme plan! Par contre, j’ai réalisé que cette vision était vraiment basée sur du court terme…

Je me basais uniquement sur les quelques jours passés et les quelques-uns à venir. Et honnêtement, j’ai progressé grâce à ça! Mais ça correspondait surtout à une approche du triathlon pour le fun, me surpasser, passer du temps à l’extérieur et me persuader que c’était suffisant pour franchir la ligne d’arrivée de mes premiers triathlons.

Par contre, maintenant, si l’on désire vraiment passer au niveau supérieur et qu’on décide de progresser, de passer un palier, il faut absolument…

Planifier sa saison de triathlon

planifier sa saison de triathlon

 

Pourquoi planifier sa saison de triathlon?

Comme je l’ai dit, c’est la base de toute progression régulière, saine et efficace pour l’atteinte d’un objectif précis! C’est donc finalement une des choses les plus importantes à faire, surtout en début de saison…

C’est se donner un maximum de chance d’atteindre notre performance et notre but!

C’est aussi une manière d’être et de rester concentré sur notre objectif… et de se référer à quelque chose d’écrit, de visuel, si on se sent perdu dans nos entraînements.

Cela vient peut-être bousculer la vision que vous aviez sur votre programme d’entraînements mais il ne faut pas sous-estimer la puissance d’un plan annuel, ça peut réellement nous amener très loin!

C’est  enfin une manière de garder une trace de ce qu’on a réalisé, pour les saisons futures. On pourra ajuster ce qu’on a fait dans le passé pour continuer à progresser, non pas juste sur une saison, mais sur une série de plusieurs années voire sur une vie de triathlète dans sa globalitéClignement d'œil

Alors en route vers une progression époustouflanteSourire!

 

En quoi consiste le fait de planifier sa saison de triathlon?

Cela consiste à prendre du recul sur la totalité de notre saison pour ensuite chercher le meilleur équilibre possible dans nos entraînements et dans leur contenu… en terme de durée, d’intensité et de fréquence… pour faire monter progressivement notre forme durant la saison et ainsi être au top pour le jour de notre course principale de la saison, notre plus gros objectif! On augmente également nos chances de succèsSourire

Même si par conséquence, il faut accepter qu’on ne sera pas au même niveau et encore moins à notre meilleur niveau durant toute la saison comme on l’espère encore trop souvent! On veut performer en hiver sur les joggings, en début de saison sur les premiers triathlons, sur notre course principale, en fin de saison pour les courses « fun »… Bref être au top tout le temps! Ce n’est hélas pas possible si on désire progresser sur le long termeClignement d'œil

 

En revanche, pour cette planification, il existe différentes méthodes propres à chacun et à chaque coach…  Une d’entre elles semble néanmoins s’installer de manière assez forte grâce à son efficacité et aux résultats obtenus par de nombreux athlètes ; cette méthode s’appelle “la périodisation”Clignement d'œil!

 

La périodisation est un gros morceau donc j’aborderai ce pavé important et très intéressant dans le prochain article.

 

D’ici là, faites bien le bilan de votre saison 2016 et commencez, si ce n’est déjà fait, à voir ce que vous voulez faire en 2017 pour le triathlonClignement d'œil

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Credit photo : Zak Greant

Name of author

Name: Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *