Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Mon défi IRONMAN en 1 an, plus concrètement

Mon défi IRONMAN en 1 an, plus concrètement

Bonjour à vous, triathlètes ou futur(e)s triathlètes,

Après m’être présenté, avoir expliqué les raisons de ce blog et vous avoir annoncé mon défi dans le premier article, je suis ravi de vous partager de manière plus concrète ce fameux challenge pour moi…

Mon défi :

Franchir la ligne d’arrivée de l’IRONMAN de Vichy le 30 août 2015 après un an de triathlon en tant que débutant complet!

blog-le-triathlon.com mon défi ironman en 1 an

Mon histoire des dernières années :

Comme je l’ai expliqué, on a décelé une pathologie osseuse dans le bas de mon dos il y a quelques années, suite à de grosses douleurs ressenties pendant plusieurs mois. Mon médecin m’a alors orienté sur la natation et le vélo qui étaient 2 sports que je détestais. Les autres étant trop douloureux (même la course à pied), j’ai alors, en quelque sorte, laissé tomber le sport… Ma condition physique a fortement chuté et quelques kilos se sont amassés… Jusqu’au jour où j’ai décidé de changer cela et de commencer le triathlon!

Ma vie d’avant :

J’étais un sportif passionné qui touchait à beaucoup d’activités différentes comme le basket, le tennis, l’athlétisme (surtout en sprint) et beaucoup d’initiations (ping-pong, jujistu, ski alpin, surf,…). Ceux qui me connaissent pourront confirmer que j’adorais ça et que vivre sans sport était impensable Sourire.

Alors pourquoi ce défi ? :

     – Parce que je veux retrouver une excellente forme physique.

     – Parce que je veux montrer qu’on peut parfois rebondir malgré une pathologie qui vient bouleverser notre vie quotidienne.

     – Pour le bonheur que représente un tel accomplissement et toute la beauté du chemin qu’il y a à parcourir jusque là.

     – Parce que j’aime relever des défis et faire des expériences qui enrichissent ma vie.

     – Parce que je veux passer plus de temps à l’extérieur et découvrir la nature de ma région.

     – Pour me dépasser afin de continuer à écouter et apprendre les réactions de mon corps et de mon esprit.

     – Pour avoir un moteur supplémentaire qui me donne de la motivation chaque jour.

Entre mes débuts en triathlon et aujourd’hui (J-55 de l’Ironman) :

     – Entrainements après entrainements, le profond renforcement musculaire de mon dos suite à la natation et au vélo me permet de courir sans douleur au niveau du dos (mais j’ai compris que les autres sports resteront trop “violents” pour moi).

     – 2 triathlons “découverte” durant l’été 2014 où je ressens un réel plaisir lors de la course.

     – Premier semi-ironman, à Gerardmer, le 6 septembre 2014 qui était déjà un énorme défi pour moi et qui a littéralement révélé cette passion du triathlon en moi.

— Inscription IRONMAN de Vichy 2015 —

     – Deuxième semi-ironman le 21 février 2015 dans un superbe cadre, en Guadeloupe, où je travaillais comme kinésithérapeute pendant plusieurs mois.

     – Troisième semi-ironman le 21 juin 2015 en Allemagne (J-70) où l’entrainement des 2 premiers mois paye!

Mes difficultés et points faibles :

     – En dehors de la course à pied que j’ai pratiqué avant mes études, je n’avais aucun bagage technique ni en natation, ni à vélo.

     – Je n’avais aucune connaissance en ce qui concerne le matériel (surtout pour le vélo) et sa réparation.

     – Pour la course, j’aurai à peine une année d’expérience dans le triathlon et j’avance donc dans “l’inconnu”.

Mes forces et points forts :

     – J’ai un très bon mental qui me permet d’aller au bout de moi-même et au bout des choses.

     – J’ai une vision très précise de l’objectif à atteindre ce qui renforce ma détermination.

     – Je me remets souvent en question afin d’ajuster ce qui est nécessaire au fur et à mesure.

     – J’ai les membres de mon club pour m’entourer, me conseiller et m’encourager.

     – J’ai effectué quelques bons triathlons depuis mes débuts dont 3 semi-ironman qui se sont tous bien déroulés.

 

Notevoici le compte rendu que j’ai rédigé après mon défi

 

Et si on parlait maintenant de vous? Sourire

Si vous aussi, vous êtes actuellement lancé dans ce défi…

Si vous aussi, vous rêvez d’être un jour “finisher” sur Ironman…

Si après avoir rêvé de le devenir, vous avez mis en place ce qu’il fallait et vous l’avez fait…

Ou si vous voulez simplement réagir à ce que j’écris et à ce que je publierai dans ce blog…

Alors je vous laisse nous partager vos sensations, vos rêves, vos défis, vos expériences, vos conseils et vos remarques.

A bientôt,

Francois Kartheuser     François Kartheuser

Name of author

Name: Francois Kartheuser

3 commentaires sur “Mon défi IRONMAN en 1 an, plus concrètement

  • Pingback: Mon défi IRONMAN : le compte rendu | Blog Le Triathlon

  • Bonjour, je m’appelle Manuel. J’ai 47 ans et atteint de SPA. Après de multiples traitements (remicade etc…) puis des uvéites a répétition, j’ai décidé en 2014 d’arrêter mes traitements et de changer de mode de vie. J’ai entrepris le pari fou de réussir un marathon avec un entraînement de 6 mois et un changement d’alimentation. Depuis j’ai réussi les marathons de Rome, Lisbonne et je me prépare pour New York en novembre. Comme toi J’ai créé ma page car je me lance dans un autre pari fou, réussir l’half Ironman de Lisbonne en 2016 et l’ironman de Nice en 2017. L’objectif est de partager ma préparation physique et diététique mais également d’échanger.
    Page : A day, a dream, Ironman. Bonne chance pour ta course !!

    Reply
    • Francois Kartheuser Post author

      Waw! Quel chemin parcouru! Je trouve aussi que l’alimentation peut avoir un réel impact positif sur différentes pathologies et forcément sur notre vie quotidienne… Je me réjouis de te suivre et je t’encourage dans la suite de ton parcours! Courage pour ta prépa de New York, c’est génial de pouvoir mêler sport et voyage. Deux belles passions!
      A très bientôt,
      François

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *