Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » Mes 10 meilleurs conseils pour préparer et réussir son premier IRONMAN

Mes 10 meilleurs conseils pour préparer et réussir son premier IRONMAN

Ça y est tu t’es inscrit à ton premier IRONMAN®? Ou alors tu es justement en train d’hésiter à te lancer et tu cherches à savoir comment préparer au mieux ton premier IRONMAN®?

Ça tombe bien parce que c’est justement ce que je te propose de découvrir dans cet articleClignement d'œil

Pour le moment je suis en train de commencer ma préparation et mon entrainement pour mon 2ème IRONMAN® qui aura lieu à Nice en juin prochain. Mais je me rappelle comme si c’était hier le jour de mon premier IRONMAN® qui avait lieu à Vichy en 2015. J’ai donc décidé de te donner ce que j’ai retenu de cette première préparation pour justement bien préparer et surtout réussir son premier IRONMAN®.

Mes 10 meilleurs conseils pour préparer et réussir son premier IRONMAN

Vignette - 10 conseils pour préparer et réussir son premier IRONMAN

1. Etre en bonne santé

La toute première chose – et ça va de soi – c’est de s’assurer d’être en bonne santé pour s’entrainer!

J’entends par là, ne pas avoir de blessures graves qui empêchent l’entrainement, ou une déficience immunitaire avancée, … mais même si on paraît a priori en bonne santé, je te recommande quand même vivement d’aller consulter un médecin spécialisé pour être sûr que tu es apte à la pratique du triathlon et surtout du triathlon longue distance!

Dans mon cas, je préfère être prudent et donc ce que je fais, c’est que je me rends chez mon cardiologue et mon médecin sportif pour faire un test à l’effort poussé est complet.

 

2. Avoir un minimum d’expérience

Je ne dis pas qu’on ne peut pas faire un IRONMAN® comme toute première course de triathlon… parce que j’ai déjà coaché un athlète pour qui c’était le cas et qui a fait son premier triathlon sur un IRONMAN®.

Mais ce n’est clairement pas ce que je recommande. Je te conseille d’essayer de déjà avoir au préalable une expérience sur des triathlons, que ce soit des triathlons sprint, M ou half IRONMAN®, parce que tu seras bien mieux préparé.

Et surtout tu éviteras beaucoup d’erreurs que commet parfois un débutant sur un premier triathlon et qui peuvent être facilement évitées en faisant quelques courses de préparation avant son tout premier IRONMAN®Clignement d'œil

En plus de ça un IRONMAN® ça peut vraiment être une grosse source de stress et il vaut mieux être déjà habitué à ce genre de stress d’avant course en ayant participé à d’autres courses.

 

3. Avoir un plan d’action précis

Comme le disait Sun Tsu

« Tout le succès d’une opération réside dans sa préparation »

Mets donc un maximum de chances de ton côté en préparant ton IRONMAN®. Et le mieux pour ça c’est de partir de ton objectif final que tu t’es fixé et de déterminer toutes les choses dont tu vas avoir besoin pour atteindre ton objectifClignement d'œil

Alors tu t’en doutes sûrement une des premières choses à faire c’est déjà de préparer ton entrainement en vue de ton objectif. Et pour t’y aider, j’ai décidé de te partager ma préparation pour cet IRONMAN® de Nice.

Ligne du temps complète

Tu devras ensuite penser à ton matériel, à ta nutrition que ce soit durant l’année avant la course mais aussi pendant la course. Et puis il y a également la récupération entre chacun de tes entrainements, la préparation mentale et la motivation à entretenir durant toute l’année et durant la course mais aussi la préparation spécifique par rapport au type de parcours que tu vas devoir affronter le jour de la course.

Et puis enfin faire tout ce qu’il faut pour que tout ça rentre dans ton contexte de vie personnelle, c’est-à-dire la vie familiale et la vie professionnelle qu’il faudra respecter durant tous tes mois de préparation. Car préparer son premier IRONMAN® est un objectif tellement conséquent et global que ce n’est pas uniquement quelque chose de personnel.

Ca implique directement toute la famille et tout son entourage et parfois même des collègues de travail.

Et l’équilibre triathlon-vie personnelle, que ce soit familial ou professionnel, c’est personnellement quelque chose qui me tient très fort à cœur et c’est la raison pour laquelle dans mon programme “Triathlète Efficace”, j’apprends à des dizaines de triathlètes à devenir leur propre coach et à organiser tous leurs entrainements pour devenir plus performant tout en se basant sur leur vie privée et sur leur emploi du temps qui souvent est bien chargéClignement d'œil

TRIATHLETE EFFICACE

 

4. Faire des recherches personnelles et s’intéresser

Je parie que tu as beaucoup de questions, parce que moi je m’en suis posé un tas avant de préparer mon premier IRONMAN®. Des questions du style

– Quel IRONMAN® choisir pour faire son premier IRONMAN®?

– A quelle date faire ce premier IRONMAN®?

– Comment s’entrainer pour des aussi longues distances?

– Comment gérer la nutrition durant l’année?

– Quel matériel est-ce que je vais devoir utiliser le jour de la course?

Enfin bref… Des questions à l’infini. Mais rassure-toi, à notre époque il y a plein d’infos disponibles que ce soit dans des livres, sur internet, mais aussi auprès des athlètes que tu peux côtoyer dans ton club, dans ta région… Ou c’est aussi possible de poser tes questions directement à des coachs.

Mais si jamais tu ne sais pas où aller pour trouver toutes les informations que tu cherches, et bien j’ai une bonne nouvelle pour toiSourire Tu es au bon endroit parce que je travaille tous les jours pour apporter du contenu, que ce soit sur la chaîne avec des vidéos ou sur le blog avec des articles pour t’aider à préparer ton premier IRONMAN® et progresser en triathlon de manière générale.

Bref, mon 4ème conseil était de t’intéresser en t’informant et en faisant des recherches.

 

5. Etre patient et régulier

Parce que quand on se lance sur son premier IRONMAN®, et on a très souvent envie d’en faire énormément justement pour être sûr d’arriver au bout et d’arriver en forme le jour de la course.

Mais c’est vraiment un piège dans lequel tombent beaucoup de personnes sur leur premier IRONMAN®! Le problème en voulant en faire trop, trop vite, c’est qu’on augmente fortement le risque d’avoir des blessures ou alors de se dégoûter de son propre entrainement et de ne pas tenir sur la durée ou mettre vraiment le paquet au bon momentClignement d'œil

principe d'entraînement augmenter progrossivement la charge

Il est donc vraiment important de progresser calmement dans son entrainement et surtout en terme de volume d’entrainement qu’on va faire chaque semaine en pensant toujours aux résultats à long terme dans 5, 6 ou 8 mois pour le jour J au lieu de mettre toute son énergie et toute sa force dès le début de sa préparation.

 

6. Prendre un coach de triathlon

Et je ne dis pas ça parce que je suis moi-même coach de triathlon, je n’ai d’ailleurs pas toujours été coach! Mais parce qu’en fait, sur mon premier IRONMAN® en 2015 j’avais décidé de payer un coach pour avoir un plan d’entrainement 100% personnalisé et adapté à mon emploi du temps. Et ça a vraiment payéClignement d'œil!

C’est probablement la meilleure décision que j’ai prise durant ma préparation parce que mon coach savait exactement ce que je devais faire, à quel moment je devais le faire et surtout comment adapter mon entrainement en fonction des problèmes ou des aléas de la vie qui pouvaient s’incruster dans ma prépa.

Je te conseille aussi, dans l’idéal, d’essayer de choisir un coach qui habite proche de chez toi pour pouvoir le rencontrer et échanger directement avec lui en personne. Et si possible aussi, un coach qui connaît la course que tu prépares pour ton premier IRONMAN®. C’est d’ailleurs ce que j’avais fait en prenant un coach de ma région qui s’appelle Karim et que je remercie encore pour cette préparation pour mon tout premier IRONMAN®Sourire

Mais si jamais tu trouves que prendre un coach privé c’est trop cher, tu as toujours l’opportunité de télécharger un plan d’entrainement IRONMAN® gratuit de 20 semaines que j’ai mis sur pied pour te permettre de préparer premier IRONMAN®. D’ailleurs, plein d’athlètes en sont ravis et en témoignentSourire!

plan entrainement ironman

 

7. Savoir bien enchaîner les disciplines sur triathlon

Car c’est sûr qu’avec un entrainement adéquat, tu auras les kilomètres et tu auras l’endurance qu’il faut pour arriver au bout.

Mais pour y arriver le mieux possible, il faut être capable de bien enchaîner et surtout le 2ème enchaînement vélo-course à pied parce que c’est le plus traumatisant et le plus déterminant pour ta performance le jour de ton premier IRONMAN®. N’hésite donc pas à faire très régulièrement des enchaînements.

Moi par exemple à l’entraînement, quand je suis en période spécifique, il m’arrive d’aller courir 5 à 6 fois par semaine, mais dans ces 6 entraînements de course à pied il y en a souvent 3 ou 4 qui sont en fait des mini-enchaînements où je fais 10 à 15 minutes de course à pied après une sortie vélo.

Il n’est pas nécessaire que l’intensité soit très élevée et ça n’augmente pas beaucoup le volume d’entrainement mais par contre, cela habitue énormément tes jambes à enchaîner la course à pied après le vélo.

 

8. Avoir un plan de nutrition testé au préalable

Parce que c’est vraiment un facteur déterminant pour aller au bout de son premier IRONMAN®! Car si jamais tu es coincé à cause de problèmes gastriques, tu pourras très bien le regretter et finir par regarder les autres triathlètes courir au lieu d’aller toi-même jusqu’à la ligne d’arrivée. Pour te renseigner sur le sujet, je t’invite à te rendre sur le site IRONMAN® et regarder quelles sont les marques qui vont être utilisées sur les ravitaillements.

raviatillements de la course

Là tu as 2 solutions :

­Soit tu utilises la marque qui sera utilisée le jour de ton IRONMAN® (c’est pour le moment souvent Enervit® sur l’IRONMAN® de Nice et sur l’IRONMAN® de Vichy). Mais n’hésite pas à bien regarder parce que ça peut tout à fait changer, c’est possible que ce soit High5, Powerbar, Gatorade. Je te recommande alors de t’entraîner en utilisant ces marques-là.

logo-enervit

­Soit, la 2ème solution, c’est d’utiliser tes propres produits, ceux auxquels tu es habitué. Teste-les un maximum à l’entrainement durant l’année pour t’y habituer et n’oublie pas que tu devras essayer de fonctionner en autonomie le jour de la course avec ces ravitaillements-là.

 

9. Faire un triathlon half IRONMAN® en test

Cela suit ce que je viens d’expliquer parce que c’est ça qui va te permettre de voir où tu en es et de pouvoir tester par exemple ta nutrition ou ta capacité à enchaîner les disciplines natation-vélo et puis vélo-course à pied dans des conditions réelles de course que tu vas retrouver sur ton premier IRONMAN®.

 

10. Avoir confiance en soi, vraiment confiance!

Mon 10ème et dernier conseil, que je ne pouvais pas ne pas citer, c’est le fait de vraiment croire en toi…

Croire que tout est possible! Car il y a des milliers de personnes avant toi qui ont atteint cette finish line, alors je suis sûr et certain que toi aussi tu peux le faire. Crois donc en toi et n’hésite pas à te rappeler une petite phrase tous les jours :

“J’ai confiance en mes capacités à devenir un IRONMAN®, j’ai vraiment confiance”

Et puis en dehors du fait d’intégrer que tout est possible pour toi, prends vraiment un maximum de plaisir durant ta préparation parce que comme je le dis toujours

“Ce n’est pas le résultat final qui compte, mais c’est la personne que tu deviens durant ta préparation qui est important”

Et je peux t’assurer que c’est en prenant un maximum de plaisir durant tes entrainements et durant ta préparation que tu as le plus de chances d’atteindre ton objectif final de réussi ton premier IRONMAN®Sourire

 

N’hésite pas à dire dans les commentaires quel est selon toi le point le plus important pour bien préparer son premier IRONMAN®!

J’espère donc que ces 10 conseils pour préparer et réussir ton premier IRONMAN® vont t’aider car ils ont effets puissants.

Si tu as apprécié l’article, merci de le partager car je suis sûr que tu as des amis triathlètes qui auraient besoin d’utiliser ces 10 conseils pour préparer et réussir leur premier IRONMAN®! Merci d’avance et rappelle-toi…

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Recherches utilisées pour trouver cet article :finir un ironman

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda