Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Le matériel de triathlon

Le matériel de triathlon

Salut les triathlètesSourire!

Vous êtes débutant en triathlon et vous désirez savoir ce qu’il vous faut comme matériel de triathlon?

Il peut être compliqué de savoir dans quoi investir pour le triathlon car finalement on se rend vite compte qu’il y a beaucoup de choses importantes! Or l’équipement en triathlon est primordial pour s’assurer une pratique confortable et durable… Alors dans cet article, nous allons passer en revue ce qui est utile pour…

Le matériel de triathlon

matériel de triathlon

 

Comme nous avons 3 disciplines en triathlon, nous allons aborder le matériel de base lié à la natation, au cyclisme et à la course à pied. Je précise que nous allons en rester au matériel de base pour commencer en triathlon. Car il existe de nombreux accessoires, certains très utiles, d’autres moins, mais nous parlerons de ceux-ci dans des articles plus spécifiques.

 

La base de la base :

Un maillot, un VTT, un casque, une paire de baskets et un t-shirt! Voilà… Avec ça, vous pouvez faire votre premier triathlonSourire! Comme quoi, il ne faut pas grand choseClignement d'œil Oui, commencer le triathlon avec un VTT, c’est possible…

Mais pour aller un peu plus loin dans la pratique du triathlon, il faudra tout de même investir un peu plus…

 

Alors dans les 3 disciplines, je distinguerai, ci-dessous, le matériel d’entrainement et le matériel de compétition en triathlonClignement d'œil

 

1. Le matériel de natation en triathlon

le matériel de triathlon 1

Pour l’entrainement de natation en piscine :

– Le maillot : indispensable pour ne pas vous faire jeter de la piscine après 30 secondes. Slip de bain, boxer ou jammer, c’est selon votre choix et cela a peu d’importance…

– Le bonnet : privilégier le bonnet en silicone, ça tient mieux sur la tête et les élastiques de vos lunettes tiendront bien

– Les lunettes de natation : Le type a peu d’importance à l’entrainement pour autant qu’elles soient étanches et confortables

– Le pull buoy : sorte de “flotteur” en mousse à mettre entre les jambes pour faire remonter les jambes et/ou pour diminuer l’action des jambes et privilégier le travail des bras et du haut du corps

– Les paddles : plaquettes qu’on met aux mains pour augmenter la surface d’appui sur l’eau et ainsi travailler la force des bras et des épaules

– La planche : notamment pour travailler vos battements de jambes

 

Pour la partie natation d’un triathlon :

– La trifonction : tenue en une ou 2 pièces que l’on porte pour faire les 3 disciplines sans devoir se changer à chaque transition

– Le bonnet : souvent fourni par l’organisation, prévoyez toujours le vôtre au cas où et en mettre 2 si l’eau est très froide

– Les lunettes de natation : choisissez un modèle souple pour éviter d’être blessé si vous recevez un coup et si possible avec un champ de vision large pour une bonne visibilité

– La combinaison néoprène de nage : elle vous protège du froid et améliore votre flottabilité. Lisez cet article pour voir comment bien choisir votre combinaison de triathlon et son intérêt…

 

 

2. Le matériel vélo en triathlon

le matériel de triathlon 2

Pour l’entrainement vélo :

– Le vélo : ben oui… pas une grande surprise… mais pour le type de vélo, optez pour un vélo de route classique pour débuter. Il sera plus polyvalent et vous permettra d’acquérir toutes les bases. Après 3 ans de triathlon, j’ai toujours le même vélo de route et jusque maintenant, j’ai fais toutes mes compétitions avec, y compris mon premier ironman!

– Le casque : primordial pour votre sécurité car ça peut vraiment vous sauvez la vie et je trouve cela ridicule de ne pas en porter pour une question d’esthétique!

– Les chaussures de vélo : avec cales de préférence pour vous habituer directement à avoir une bonne technique de pédalage. Ca peut faire peur au début mais on s’y habitue très vite… Sinon dans un premier temps, le type de chaussure importe peu

– Les pédales : automatiques pour aller avec les chaussures à cales

– La tenue vélo : un bon cuissard avec une peau de qualité pour ne pas avoir mal aux fesses sur les sorties plus longues et le maillot de cycliste avec les poches très utiles pour les ravitaillements (attention : prévoir son équipement en fonction de la météo)

– Les lunettes : pour protéger vos yeux du soleil mais aussi des insectes et des projections de pierres liées au passage des véhicules!

– Le kit de réparation : de quoi réparer une crevaison facilement et éviter d’appeler quelqu’un pour venir vous rechercherRire

– Les bidons et ravitaillements : histoire d’assurer votre appart en énergie et votre hydratation

 

Pour la partie cyclisme d’un triathlon :

En plus ou la place du matériel cité juste au-dessus…

– Le vélo : de chrono ou de contre-la-montre pour plus d’aérodynamisme et donc un gain de vitesse (pas nécessaire du tout pour débuter… je n’en ai toujours pas et ça n’empêche pas de faire des résultats corrects)

– Le casque : aéro même si là aussi ce n’est pas du tout indispensable voire délicat en cas de grosses chaleurs étant donné le manque d’aération. Un casque traditionnel fait bien l’affaireClignement d'œil

– Les chaussures de triathlon : avec une boucle à l’arrière pour attacher les chaussures au vélo avec des élastiques (à travailler à l’entrainement avant!)

– La ceinture porte-dossard : pour attacher le dossard et le changer facilement de côté entre le vélo et la course à pied (règlement de triathlon)

– Les ravitaillements spécifiques : boissons, gels, barres, saltsitcks que j’utilise en cas de grosses chaleurs…

 

3. Le matériel de course à pied en triathlon

le matériel de triathlon 3

Pour l’entrainement course à pied :

– Les chaussures de course à pied : adaptées à votre foulée et à votre morphologie

– Les chaussettes : spécifiques à la course à pied pour éviter les petites blessures et les irritations

– La casquette : pour vous protéger la tête du soleil

 

Pour la partie course à pied d’un triathlon :

En plus du matériel cité juste au-dessus…

– Les lacets autobloquants : pour enfiler plus vite vos chaussures et éviter de faire vos lacets (j’utilise par exemple les lacets Xtenex)

– La crème anti-frottements : pour éviter les ampoules et les irritations

– Les ravitaillements spécifiques : gels, salsticks

 

4. Les accessoires de triathlon importants

Mais pas nécessaires…

le matériel de triathlon 4

– Le cardiofréquencemètre : pour contrôler votre effort et respecter vos zones cardiaques (comment calculer vos zones cardiaques?)

– La montre GPS : pour savoir où vous en êtes sur le parcours en terme de distances et connaître votre allure instantanée (surtout intéressant en course à pied si vous avez effectué des entrainements à allure spécifique).

 

Vous y voyez maintenant un peu plus clair sur le matériel d’un triathlèteClignement d'œil A première vue, cela paraît énorme et c’est vrai! Il y a beaucoup de matériel mais tout n’est pas indispensable donc prenez votre temps et je vous invite à acheter petit à petit en fonction de vos besoins réels. Surtout qu’au final, le jour de la course, c’est souvent celui qui a les meilleures jambes qui gagne et non celui qui a le matériel le plus cher, dernier cri!

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Name of author

Name: Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *