Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » La salle de fitness en période hivernale

La salle de fitness en période hivernale

Durant la période hivernale, en début de saison de triathlon, on ne parcourt pas encore beaucoup de kilomètres à pied ou à vélo. Il fait souvent froid, la motivation pour s’entraîner à l’extérieur n’est pas toujours présente et en plus, cela peut s’avérer dangereux à cause des conditions climatiques et du manque de visibilité (de notre part et des automobilistes).

C’est pourquoi, il y a une belle alternative qui s’offre à nous, c’est…

La salle de fitness en période hivernale

la salle de fitness en hiver

 

La salle de fitness pour le confort :

C’est, tout d’abord, l’occasion de s’entraîner au chaud à l’intérieur. Eh oui, on évite les températures négatives, le vent, la pluie et l’humidité… Eléments pas toujours motivants quand on désire poursuivre ses entraînements réguliers! La salle est donc une bonne opportunité pour pratiquer du sport dans un endroit confortableClignement d'œil!

 

La salle de fitness pour la variété :

Il y a de nombreuses possibilités dans une salle de fitness!

On retrouve d’ailleurs souvent 4-5 zones différentes dans une salle :

– l’espace cardio avec les machines cardio (vélo d’appartement, tapis de course, escaliers automatiques, rameur, vélo elliptique…)

– l’espace des poids libres (haltères, barres + bancs…)

– l’espace des machines avec poids (presse, pec-deck, machines de tirage, poulies…)

– l’espace libre avec tapis ou mousses

– l’espace des cours collectifs (abdos, danse, spinning ou cycling, “combat”…)

– certaines salles ou certains centres offrent également un espace wellness avec piscine, sauna, jacuzzi, hammam…

 

La salle de fitness pour la précision :

Cette variété permet donc de choisir précisément les espaces pour s’entraîner de façon complète!

Vous pouvez faire un tour dans chaque zone de la salle afin de travailler différents points spécifiques :

– l’espace cardio pour l’échauffement, le retour au calme, faire du cardio et/ou des enchaînements

– l’espace des poids libres pour le renforcement de manière globale et en travaillant la posture

– l’espace des machines avec poids pour le travail de certains muscles ou groupes musculaires de manière isolée

– l’espace libre pour le gainage, les abdos et les étirements

– l’espace des cours collectifs pour le cardio, le renforcement global et l’ambiance du groupe

– l’espace détente/wellness pour la récupération et la détente

Libre à vous de vous concentrer sur un ou plusieurs espaces en fonction de ce que vous voulez faire, travailler et atteindreClignement d'œil

 

Mon opinion sur la salle de fitness pour le triathlon :

Notamment par le confort, la variété, la précision et l’ambiance que proposent les salles de fitness, je pense que cela peut être un bon atout pour la suite de notre saison de triathlon!

Avec des objectifs clairs et définis ainsi qu’un rythme d’entraînement régulier, on va réellement progresser au niveau de la force, de la puissance, de notre posture etc. Nous verrons justement comment progresser sur ces différents points via des exercices et programmes de musculation spécifiques.

Mais plus que la progression, cela nous permettra aussi de prévenir les blessures qui pourraient survenir lors de notre longue saison de triathlon. Tout ceci  grâce, justement, à ce renforcement général et global du corps.

 

En complément à cet article, je vous suggère d’aller lire cet article sur la préparation physique générale ou PPG, très complémentaire à la musculation! Je vous invite aussi à inscrire dans les commentaires ce que vous pensez de l’utilisation de la salle de fitness pour le triathlon en hiver car votre avis m’intéresse!

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Credit photo : Catia Mascate

Name of author

Name: Francois Kartheuser

4 commentaires sur “La salle de fitness en période hivernale

  • Bonjour Francois,ton article sur la PPG est super j applique depuis une semaine et je sens la différence,je suis preneur pour tout conseil dans le genre,je suis sur home-trainer et tes 5 séances de PPG sont très efficaces,merci a plus.

    Reply
    • Francois Kartheuser Post author

      Bonjour Yves!
      Un grand merci à toi pour ton retour.
      C’est super de voir que tu sens la différence car, selon moi, cela aide énormément pour progresser en triathlon! J’ai également vu la différence l’an dernier sur moi, raison pour laquelle je continue.
      Je n’hésite d’ailleurs pas à, parfois, remplacer une séance de natation, vélo ou cap par une bonne séance de PPG.
      Excellente continuation à toi et à bientôt!

      Reply
  • Bonjour,

    J’aimerais savoir quels exercices de musculation sont conseillés pour le triathlon ?

    Reply
    • Francois Kartheuser Post author

      Bonjour Emmanuel,
      Merci pour ta demande.
      Je vais justement rédiger un article avec des exemples de ce qu’on peut faire en salle de fitness pour le triathlon!
      Le dossier des 5 séances de PPG propose aussi déjà beaucoup d’exercies variés sans matériel et adaptables.
      Bon entraînement!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *