Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » J’ai testé pour vous : le stage de triathlon avec la LBFTD

J’ai testé pour vous : le stage de triathlon avec la LBFTD

Début avril rimait avec soleil, voyage, rencontres et triathlon!

J’ai effectivement pris part, pour la première fois, à un stage de triathlon organisé. Il s’agissait du stage annuel de la Ligue Belge Francophone de Triathlon et Duathlon (LBFTD) pour ses licenciés.

Semaine de vacances finalement très atypique avec ma compagne, triathlète débutante…

J’ai testé pour vous : le stage de triathlon avec la LBFTD

j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD

 

Le lieu et les logements :

Le stage se déroulait dans le sud de la France, sur la Côte d’Azur au bord de la Mer Méditerranée. Nous logions au club Belambra “Les Criques” sur la Presqu’île de Giens, juste en face de Porquerolles! Un merveilleux décor pour une semaine de triathlonSourire

Nous étions en pension complète donc matin, midi et soir, nous pouvions profiter à volonté des buffets chauds et froids où l’on pouvait trouver énormément de plats et aliments variés… De quoi satisfaire un maximum de personnes! En ce qui concerne les chambres, on était parfois un peu à l’étroit avec les vélos dans les bungalows mais l’ensemble était très correct et confortable.

j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 7   j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 2

 

L’organisation :

De manière générale, la ligue avait bien préparé ce stage avec les bonnes infos sur leur site et leur disponibilité pour répondre à nos questions. Ils ont directement proposé les possibilités de transports pour se rendre au stage, en mettant notamment en place un fichier de covoiturage pour ceux qui le désiraient.

Absents le premier jour pour des raisons familiales, nous avons cependant été bien accueillis à notre arrivée par les différents responsables et entraîneurs. Chaque athlète avait préalablement choisi son groupe d’entraînement en fonction du niveau mais il était encore possible de modifier cela sur place. En fonction du programme du jour et de notre forme, il était même envisageable de changer de groupe d’un jour à l’autre. Le maître-mot étant bien sûr d’être à l’heure au départ de l’entraînement pour ne pas bouleverser les programmes des groupes établis par les coachs.

Par contre, qu’importe le programme des groupes – à l’exception des jours de sorties longues à vélo – tout le monde se retrouvait ensemble lors des repas… Pour discuter… de triathlon! Mais également des autres choses de la vieClignement d'œil Nous disposions aussi d’un peu de temps libre malgré la charge des entraînements, pour profiter de la plage ou d’une demi-journée sur l’île de Porquerolles.

 

Les athlètes :

Le stage était ouvert et accessible pour tous les licenciés de la LBFTD. Par le passé, ce stage était orienté sur les préparations longues distances mais il est actuellement ouvert à tous les niveaux. Ma compagne, archi débutante en triathlon et sur vélo de route, a tout à fait trouvé sa place tout comme les 2 para-triathlètes qui étaient présents ou encore comme ceux qui étaient en pleine prépa IronmanSourire Le fait de retrouver 4 groupes de niveaux différents a permis, dans une certaine mesure, à chacun d’évoluer selon ses besoins.

Au total, c’était donc une cinquantaine d’athlètes qui étaient présents! Certains clubs étaient mieux représentés que d’autres mais c’était une superbe occasion pour rencontrer celles et ceux qui viennent d’ailleurs et qui partagent la même passion que nous pour le triathlon avec des histoires, des personnalités et des objectifs différents. J’ai personnellement fait de chouettes rencontres avec l’idée de se recroiser prochainement sur des compétitions où ailleursSourire

j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 6

 

Les coachs :

Au nombre de 4, chacun en charge d’un groupe de niveau différent, ils ont été géniaux! Il est vrai que selon les sorties, certains groupes étaient parfois nombreux (peut-être trop?) ne leur rendant pas toujours la tâche facile…

Mais nous pouvions compter sur leur expérience, leurs connaissances, leur sérieux, leur sympathie, leur passion et surtout leur envie de bien faire pour que nos entraînements se déroulent au mieux.

Merci à eux, au passage, pour leur super encadrementClignement d'œil!

 

Les entraînements :

Il y avait un programme reprenant tous les entraînements de la semaine de chaque groupe. Ces différents programmes étaient accessibles via l’application WhatsApp sur un groupe privé.

Pour la piscine, des couloirs étaient réservés dans la belle piscine olympique extérieure de Hyères. Et 2 à 3 entraînements en piscine étaient prévus selon les niveaux des groupes avec un plan d’entraînement supervisé par les coachs! Mais nous étions libres de faire une petite sortie de natation en eau libre (avec combi car début avril, la Méditerranée, ça caille!) si l’envie nous prenait.

Pour les sorties vélo (40 à 155km en fonction des parcours du jour et des groupes), nous partions à chaque fois du club et nous sommes allés vers Pierrefeu-du-Var, Bormes-les-Mimosas, Collobrières, etc. La majeure partie des sorties se faisait dans le Massif des Maures présentant de beaux paysages et des petits cols intéressants sur le plan sportifClignement d'œil Petit point négatif souvent relevé : le club étant sur la Presqu’île, il fallait à chaque fois plusieurs kilomètres de vélo moins agréables à l’aller et au retour pour rejoindre les beaux endroits (pénalisant davantage les groupes moins forts dont les sorties étaient plus courtes)… ou prendre la voiture pour aller à la piscine ou sur le départ de certaines sorties course à pied. Mais bonne nouvelle : la ligue cherche déjà à se rapprocher des terres pour l’an prochainClignement d'œil

Pour les entraînements de course à pied (40 minutes à 1h40 selon les jours et les niveaux), quelques choix s’offraient à nous comme le fait de pouvoir courir dans la nature autour du club avec des portions de trail et de chemins macadamisés ou sur la belle Route du Sel, fermée à la circulation, le long des étangs aux flamands roses, etc.

Finalement, un programme complet avec des exercices, des sorties longues et de l’intensité pour nous faire passer un cap en triathlon!

j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 4

 

 

Mais le stage, c’est aussi… :

– Des cris de goélands à 6h du matin

– Des glaces en terrasse

– Des apéros après les entraînements

– Des bains de récup’ en eau froide

– Des vélos dans des douches

– … et puis il fallait être làClignement d'œil

j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 8j'ai testé pour vous le stage de triathlon avec la LBFTD 3

 

En résumé :

Un stage accessible à tous les triathlètes selon leur niveau avec des coachs compétents et sympathiques, le tout dans un très beau cadre!

Un rapport qualité prix indiscutable car nous avons payé 400€ par personne pour une semaine en pension complète et avec l’encadrement des coachs pour les entraînements. Le prix ne comprenant pas le transport… Nous avions d’ailleurs optés, avec ma compagne, pour la voiture car une halte chez des amis en cours de route était prévueClignement d'œil

En discutant avec bon nombre d’athlètes présents, je peux dire que le stage a été dans l’ensemble très agréable! Il est bien entendu toujours compliqué d’obtenir des groupes de tailles et de niveaux homogènes, respectant les attendes de chacun, donc cela laisse parfois place à un peu de frustration sur certaines sorties mais de manière générale, l’ambiance a été très amicale et conviviale durant cette excellente semaine de stageSourire

Et puis, on était aussi là pour progresser en triathlon!! Et sur ce point, les entraînements ont été “sérieux” et je pense que chacun, à sa manière, a appris des choses, s’est surpassé, s’est bien entraîné et s’est bien amusé pour on l’espère, atteindre ses objectifs personnels de la saison qui débuteClignement d'œil

Bref, une très belle aventure sportive et humaine à expérimenter!

 

Et vous, avez-vous déjà participé à ce type de stage? Quelle a été votre expérience? Laissez un petit témoignage dans les commentaires!

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Credits photos : Pierre Juchtmans et LBFTD

Recherches utilisées pour trouver cet article :stage triathlon avril france

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda