Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » J’ai testé pour vous : « Le home trainer B’TWIN IN’RIDE 300 »

J’ai testé pour vous : « Le home trainer B’TWIN IN’RIDE 300 »

Dans l’article précédent, j’ai mis en avant 9 bonnes raisons de faire du home trainer!

Excellent! Vous êtes maintenant intéressés et motivés pour faire du home trainer à la maison mais il vous manque une chose… le home trainer!

Je dois vous avouer que même si j’ai maintenant un peu plus de 2 ans de pratique du triathlon derrière moi, j’ai rarement eu l’occasion de vraiment m’entraîner en hiver car j’avais souvent des projets personnels qui ne me le permettaient pas.

Mais cette année, j’ai pu m’entraîner!

J’ai donc décidé de faire du home trainer et il a fallu passer par la case “achat”. N’étant pas spécialiste ni un grand cycliste (ça vient…), j’ai opté pour l’achat d’un home trainer d’entrée de gamme, à un prix raisonnable et de voir ce qu’il allait me permettre de faire! Ainsi…

J’ai testé pour vous : “ Le home trainer B’TWIN IN’RIDE 300 ”

HT btwin

 

Mon utilisation et mon avis :

J’ai acheté ce home trainer B’TWIN IN’RIDE 300 il y a maintenant plusieurs semaines donc j’ai eu le temps de faire une bonne quinzaine de séances dessus. J’ai d’abord été ravi du prix et de voir que j’avais accès à un home trainer neuf sans devoir débourser énormémentClignement d'œil Et n’étant pourtant pas encore un grand connaisseur du matériel ni un bon mécano, j’ai pu l’installer très rapidement et très facilement.

Changer l’axe de la roue arrière pour le serrage rapide fut très simple et il m’a fallu seulement quelques minutes afin que mon vélo soit bien fixé sur le home trainer et dans une bonne position.

Après quelques utilisations j’ai dû le changer de place et cela a été encore plus rapide.

Finalement, le plus compliqué pour se mettre au home trainer, ce n’est pas d’installer le vélo mais plutôt de mettre le pneu spécifique home trainer sur la janteRire

Ayant déjà essayé 2 autres anciens home trainers, ma première surprise fut la discrétion du B’TWIN IN’RIDE 300. Ca fait toujours du bruit mais c’est raisonnable et ça permet d’écouter de la musique pendant l’entraînement sans avoir la tête comme un seauClignement d'œil Surtout que mon home trainer se situe dans ma petite cave…

On peut dire que mon niveau à vélo me laisse une belle marge de progression donc pour “débuter”, je l’ai trouvé adapté! En jouant avec la molette manuelle attachée sur le cintre pour régler la résistance magnétique et en modifiant mon braquet, j’ai pu avoir une belle palette de résistances pour mes exercices.

J’ai essayé différents types d’entraînements (force, vélocité, hypervélocité, puissance, récupération, technique de pédalage, etc) et je n’ai rencontré aucun problème majeurSourire

Deux points plus dérangeants… la résistance max ne sera, je pense, pas suffisante pour les cyclistes puissants car je ne suis pas très loin d’atteindre celle-ci sur des vrais exercices en force… et lorsque je suis en hypervélocité (130 à 150RPM) le home trainer manque de stabilité.

Pour résumer, il est très bien pour débuter sur home trainer à petit prix mais si vous chercher la performance, il vous limitera assez vite dans votre progression. Et dans ce cas un pack blue motion pro 950 watts de chez Tacx à 159,99€ conviendra sûrement mieux même si je ne l’ai pas encore testéClignement d'œil

 

Les caractéristiques :

– Une molette manuelle pour le réglage de la résistance magnétique avec 6 niveaux

– Puissance pouvant monter jusqu’à 550 Watts avec résistance max

– Roue d’inertie de 1,17kg

– Cadre en acier

– Rouleau en élastomère

rouleau btwin   molette HT btwin

 

Points forts :

– Très facile à monter avec le vélo, à démonter et à transporter car plutôt léger et repliable.

– Assez discret en terme de bruit, en utilisant un pneu “spécifique home trainer” qui s’use moins vite et diminue le bruit. Bruit comparé à 2 anciens home trainers qui faisaient énormément de bruit!

– Son prix est avantageux, 79,99€!! Même s’il faut encore le comparer à ceux des gammes supérieures pour voir la différence en terme de technicité, vous avez là un home trainer correct pour vous y mettre sans payer très cher.

– Peut être adapté aux roues de vélo de route et de VTT.

– très simple à utiliser car il n’y a rien d’électronique et très peu de réglages à faire.

– Inclus : le système de serrage rapide (normalement 5,99€) pour l’axe de la roue arrière afin de ne pas abîmer celui d’origine.

– Il faudra encore attendre mais je pense qu’avec son aspect très simple, c’est un home trainer qui doit pouvoir durer dans le temps.

– Possibilité d’échanger le home trainer pendant 365 jours si on n’est pas satisfait!!! Sinon, garantie de 2ans.

 

Points faibles :

– Il faut bien penser à acheter un rehausseur, un support de roue avant (12,99€) en plus sinon celle-ci est plus basse et on est mal positionné sur notre vélo.

– Je ne suis pas encore un cycliste très puissant donc ça passe au niveau des Watts mais la résistance max reste peu élevée…

– Selon les réglages de la molette et la fréquence de pédalage, je sens parfois que la roue “patine” sur le rouleau donc la résistance n’est alors plus très homogène sur tout le cycle. Un point à améliorer selon moi par les concepeteurs…

– Non connecté.

– Je dirais qu’il manque légèrement de stabilité mais peut-être faut-il rajouter un tapis pour gommer toute irrégularité du sol?

 

Ma note globale : 4/5

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Credit photos : www.decathlon.be

Recherches utilisées pour trouver cet article :home trainer, avis home trainer in\ride 320 connect 550 watts b\twin, home trainer decathlon avis, home trainer in ride

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

2 commentaires sur “J’ai testé pour vous : « Le home trainer B’TWIN IN’RIDE 300 »

  • Slt!
    Si la roue glisse sur le rouleau, je pense qu’il faut serrer la vis de compression du rouleau sur le pneu (normalement, si c’est comme les vieux Tacx, c’est derrière le rouleau.
    D’après Google, les 550 Watts sont atteints à 50 km/h sur la résistance 6, par contre, je n’ai pas trouvé de courbe de puissance de ce type: http://www.powercurvesensor.com/cycling-trainer-power-curves/

    Reply
    • Francois Kartheuser Post author

      Bonjour Thibaut,
      Il y a bien une vis de compression par contre la roue ne glisse pas en permanence. Donc si je la serre plus fort, la résitance devient trop forte même avec un petit braquet. Je pense donc l’avoir mise à un bon serrage et pour augmenter la résistance, j’augmente la résistance magnétique avec la molette et/ou mon braquet. Quand on débute, ce n’est pas toujours simple de comprendre quel paramètre modifier pour jouer avec les différents diveaux de résistance…
      Pour la courbe, B’Twin n’en parle effectivement pas. Je vais essayer de me renseigner pour revenir là-dessus prochainement.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt!

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda