Blog Le Triathlon

Comment débuter, progresser et performer en triathlon

Home » Défi « sport en voyage » pour garder la forme en triathlon

Défi « sport en voyage » pour garder la forme en triathlon

Vous est-il déjà arrivé de partir en vacances ou en voyage avec un petit pincement au cœur concernant le triathlon?

Quand vous partez une semaine ou 10 jours, disons que cela reste acceptable, mais lorsqu’on part 2 à 3 semaines voire plus, cela commence à devenir gênant et même « irritant » pour certains!

Je parle effectivement du manque de sport en vacances et/ou en voyage

defi sport en voyage pour garder la forme en triathlon

Credit photo : Tim Jordan

Il est vrai que l’on peut (on doit même) tout à fait mettre le sport et le triathlon de côté durant quelques jours, de temps en temps! Cela fait d’ailleurs énormément de bien puisque le repos joue un rôle très important dans une préparation. Celui-ci est alors le bienvenu 😉 .

Mais au-delà de 10 à 15 jours sans activité physique, le long repos amènera une baisse certaine de notre condition et donc de nos performances.

Comment y remédier lorsqu’on passe beaucoup de temps avec sa famille, ses amis ou que le planning est fort chargé?

Je sais de quoi je parle car je suis actuellement dans ce cas précis. J’avoue avoir tardé pour vous l’annoncer mais voilà, je suis actuellement en voyage 🙂 !

Suite à la fin des études de ma petite amie, nous avons décidé, ensemble, de faire un périple de presque 3 mois en Asie du Sud-Est. Nous passons environ 3 semaines dans les pays suivants : Sri Lanka – Vietnam – Cambodge et enfin Laos.

Nous sommes donc partis depuis environ 15 jours et nous prévoyons de rentrer pour la fin 2015.

Comme nous bougeons énormément, l’option « sac à dos et sans matos pour le triathlon » a été choisie, vous vous en doutez… Et il est difficile de prévoir un programme particulier (exemple : visites le matin, sport l’après-midi).

Afin de ne pas me laisser trop aller au niveau de ma condition physique, j’ai décidé de faire de temps en temps quelques séances de PPG (préparation physique générale) dans ma chambre. Cela inclus : pompes, abdos, gainage et squats.

Mais avec les visites, les repas, les rencontres, les balades, les transports et la fatigue, j’ai remarqué que cela passait vite aux oubliettes étant donné l’absence d’objectif!

Pour y remédier, je me suis donc lancé un défi qui me suivra durant plusieurs semaines.

Hé oui, comme je l’ai expliqué dans ma page « à propos », j’aime les challenges 🙂 .

Alors le voici, ce défi :

Réaliser 100 pompes sur une seule et unique série!

Pourquoi ce défi ? Et quel est son lien avec le triathlon?

  • cela fait travailler les pectoraux, utiles en natation (à défaut de travailler la technique, ce sera la muscu)
  • la position demande du gainage ce qui est excellent pour ma stabilité dans les 3 sports
  • j’ai un programme précis à respecter au moins tous les 2 jours
  • cela me demande peu d’espace, peu de temps et 0 matériel
  • j’ai toujours rêvé de pouvoir faire 100 pompes sans m’arrêter et en plus, cela stimule votre moitié à également relever un défi sportif 🙂

Pour réaliser mon programme, j’ai opté pour un suivi via le site internet d’objectif 100 pompes. Après l’avoir analysé, il me semble concret, bien expliqué, progressif et surtout pas trop rapide ce qui évite le surmenage et les blessures 😉 .

J’ai donc effectué un premier test début octobre pour voir où je me situais. Résultat : 30 pompes!

Je suis donc parti sur cette base pour commencer mon plan d’entraînements.

Aujourd’hui, après 2 grosses semaines, je viens de refaire le test. Résultat : 45 pompes soit 15 de plus!

Dorénavant, si vous désirez me suivre dans ce défi « sport en voyage », vous pouvez rejoindre la page Facebook du site sur laquelle j’inscrirai quelques fois par mois mon avancée dans ce challenge.

Outre ces pompes, je garde quelques squats au programme et je dois avouer que ce voyage « sac à dos » n’est pas de tout repos non plus (randonnées, treks et autres activités sont prévues).

Alors, si vous partez en voyage pour quelques semaines et que vous craignez la chute de votre condition physique pour le triathlon, n’hésitez pas à vous lancer ce genre de défi et parlez-en dans les commentaires, cela donnera d’autres idées!

A très bientôt 🙂 ,

Francois-Kartheuser.jpg

 

 

François Kartheuser

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *