Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » Comment le vélo aide-t-il à progresser en course à pied?

Comment le vélo aide-t-il à progresser en course à pied?

Nous avons déjà parlé des avantages apportés par les entraînements croisés “course à pied – natation”. Maintenant, vous allez vite remarquer que les enchaînements de disciplines et le triathlon regorgent encore de bénéfices… entre autres, liés au cyclisme!

Justement… Le vélo et la course à pied sont 2 disciplines du triathlon complètement différentes sur papier et vous allez malgré tout découvrir ici leur synergie! Alors, plus spécifiquement…

Comment le vélo aide-t-il à progresser en course à pied?

DCIM\100GOPRO\GOPR0651.

Credit photo : Jim Whimpey

 

Amélioration de l’endurance

Cyclisme, un sport phare d’endurance! En effet, si vous voulez devenir plus endurant, il faudra notamment pratiquer des séances de sport longues à faible intensité ou “en endurance fondamentale”…

Et à ce petit jeu, le cyclisme est très fort! Il est effectivement plus facile d’aller faire quelques heures de vélo que quelques heures de course à piedClignement d'œil Sur le vélo, votre fréquence cardiaque sera globalement inférieure à votre fréquence cardiaque en course à pied. De plus, le vélo est un sport porté (vous êtes bien assis…) et sur une longue durée, c’est musculairement plus facile de pédaler avec une résistance faible que de mettre un pied devant l’autre…

Le vélo est donc un excellent moyen pour développer votre endurance!

 

Gain de force

Le vélo c’est aussi l’opportunité de travailler votre force! Et même si avoir des grosses cuisses, ce n’est pas ce qu’on cherche en course à pied, la force reste une qualité physique incontournable pour avoir de la puissance.

Pour cela, la pratique du VTT est super car dans les côtes, vous travaillez bien votre force lorsque vous poussez sur les pédalesClignement d'œil

Sinon, il existe de nombreux exercices de force à effectuer sur le vélo de route. Vous en trouverez d’ailleurs ici!

 

Diminution des chocs

Comme indiqué plus haut, le cyclisme est un sport porté où vous n’avez “en théorie” pas de choc. Bon, il faut avouer qu’en VTT ou sur des mauvaises routes, on peut ressentir les chocs dans le bas du dos, les poignets, etc. Mais de manière générale et si on n’exagère pas, les chocs très présents en course à pied et qui ruinent les chevilles, les genoux ou le dos de certains coureurs, sont nettement diminués sur le vélo.

C’est donc plus sain pour le corps et cela permet de pratiquer une activité physique plus longue et surtout de manière durable dans le temps. La preuve en est, il y a beaucoup plus de “vieux” (vraiment sans être péjoratif) qui pratiquent le vélo par rapport à ceux qui font de la course à piedClignement d'œil

 

Meilleure récupération

Directement lié au point précédent, le vélo est une discipline excellente pour la récupération. Comme démontré, c’est moins traumatisant pour le corps, les articulations et les muscles. Il est donc souvent opportun de faire une séance de vélo le lendemain d’un gros entraînement à pied ou dans la semaine qui suit une grosse compétition! Pour cela, la natation est aussi un choix de luxeSourire (plus d’infos ici)

A court terme, vous serez mieux reposé quand vous attaquerez votre prochaine grosse séance à pied en VMA par exempleClignement d'œil Attention, cela ne veut pas dire que vous pouvez diminuer votre temps de repos entre 2 séances… Ca reste juste une manière de mieux récupérer.

Et sur le long terme, vous éviterez les blessures liées à la fatigue musculaire plus grande engendrée par la course à pied! Tout bénef non?Sourire

 

Variété dans l’entraînement

Probablement le plus gros atout du triathlon qui, par ses 3 disciplines, permet inlassablement de pratiquer la natation en piscine ou en eau libre, le VTT ou le vélo de route et la course à pied sur route ou le trail.

Dans ce cas-ci, que ce soit du vélo de route ou du VTT, vous allez pouvoir :

– changer de terrain d’entraînement et aller sur des routes que vous n’emprunteriez pas en course à pied

– parcourir du pays car sur une sortie de 2h, ce n’est pas 20km comme en course à pied mais plutôt 50km que vous allez faireRire

– voir de nouveaux paysages et points de vue grâce aux nouvelles zones que vous allez couvrir

– profiter d’autres sensations (comme l’adrénaline dans une descente technique en VTT ou rapide sur route à 60km/h voire 70, 80 ou même plus pour ceux qui ont le cœur bien accrochéClignement d'œil)

Bref, il y a de quoi avoir beaucoup de plaisir en changeant de discipline, surtout si derrière, ça améliore vos perfs à pied!

 

On peut parfois être vraiment surpris des résultats que cela amène…

J’en ai personnellement fait l’expérience l’an dernier! En tant que triathlète, mon point faible actuel est le vélo… La saison passée, j’ai donc décidé de m’entraîner plus à vélo, et du coup moins à pied, pour progresser! Et lors de mes compétitions, il faut admettre qu’au fur et mesure de la saison, je progressais un peu à vélo, heureusement!!!

Mais le plus surprenant, c’est ma progression en course à piedSourire Mes capacités dans cette discipline, qui était mon point fort, se sont encore améliorées davantage! J’ai d’ailleurs battu tous mes meilleurs chronosSourire Et même si le vélo est plutôt orienté sur l’endurance, je suis également plus rapide sur des distances courtes à pied comme le 5 ou 10km.

Grâce à mes entraînements de vélo couplés à ceux en course à pied, j’ai finalement fait un grand pas en avant en course à piedClignement d'œil Et je vous souhaite la même chose!

 

Petit détail : ce n’est pas miraculeuxClignement d'œil ne laissez pas la course à pied de côté sinon aucune chance que cela fonctionne… c’est la synergie des 2 et les bénéfices cités dans l’article qui vont vous faire progresser en course à pied grâce au vélo!

 

Alors chers amis triathlètes, surtout continuez sur votre voie des épreuves combinées et cher amis coureurs, commencez à pédaler de temps en temps et faites de l’entraînement croisé à vélo! Et inscrivez dans les commentaires en bas de l’article ce que vous pensez de cette combinaison.

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Recherches utilisées pour trouver cet article :concilier running et velo route, Progression sur route grace au trail

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

2 commentaires sur “Comment le vélo aide-t-il à progresser en course à pied?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda