Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » 7 avantages de l’entraînement croisé « course à pied – natation » (partie 2)

7 avantages de l’entraînement croisé « course à pied – natation » (partie 2)

Dans la partie 1 de cet article, nous avons vu les 4 premiers avantages liés au fait d’utiliser la natation comme entraînement croisé pour progresser en course à pied!

Alors dans cette partie 2, nous allons voir de manière spécifique les 3 derniers bénéfices des…

7 avantages de l’entraînement croisé “course à pied – natation”

7 avantages de l'entraînement croisé course à pied - natation partie 2

 

5. Une belle manière de varier l’entraînement

Il s’agit d’un des merveilleux avantages du triathlon par rapport à la course à pied pratiquée seule… c’est la variété!

Il nous arrive tous, parfois, d’en avoir marre de l’entraînement, d’avoir une baisse de motivation ou de ne pas vouloir sortir car la météo est vraiment horrible. Et c’est là que l’entraînement croisé avec la natation peut vous apporter une solution.

Il vous permettra de changer d’air, de vous changer les idées, de casser la routine et même de changer de milieu. Votre corps passe en effet du milieu terrestre au milieu aquatique. Des nouvelles sensations pour notre corps, croyez-moi, rien de tel pour mieux le développerClignement d'œil

Et même au sein de la piscine, vous pouvez encore varier car il existe 4 nages (crawl, brasse, dos et papillon) faisant chacune travailler les muscles de votre corps différemment. On est d’accord, le papillon, c’est compliqué, il n’y a que pour Michael Phelps que ça a l’air “easy”Rire et la brasse n’est pas toujours recommandée pour les genoux (qui souffrent déjà en course à pied). Mais honnêtement, alternez entre le crawl et le dos avec quelques longueurs de brasse, variez les distantes, les temps de repos et les intensités, et vous obtenez une multitude de possibilités d’entraînements variés.

 

6. Un mélange pour progresser

L’étape suivante, c’est de mixer la natation et la course à pied au cours d’un même entraînement. Vous allez donc enchaîner une séance de natation par une séance de course à pied ou faire l’inverse.

Dans ces cas-là, vous allez littéralement bouleverser votre corps et ses sensations à l’effort!

Vous sortez de votre zone de confort car vos muscles, vos articulations et vos mouvements doivent s’adapter rapidement à un autre mode de contraction et de fonctionnement. Ca semble incroyable mais pourtant cela va vous aider à progresser grâce au développement de nouvelles habilités motrices.

De plus la natation permet également de travailler à haute intensité, avec des entraînements qui ressemblent à de la VMA pour la course à pied… et vous savez que la VMA, ça fait progresserClignement d'œil

Exemple d’une séance courte à haute intensité en natation :

– 400m d’échauffement 3 nages (crawl, dos, brasse)

– 3x100m à allure rapide en crawl (récup = 30 secondes)

– 6x50m à allure rapide en crawl (récup = 20 secondes)

– 12x25m à allure rapide en crawl (récup = 10 secondes)

– 200m retour au calme souple (dos et brasse)

 

7. Une reprise en douceur

En course à pied et en triathlon, il est bon d’effectuer une coupure avant de démarrer la saison suivante en pleine forme et avec une bonne motivation! Dans cet article, vous découvrirez les effets et surtout pourquoi faire cette coupure en fin de saison…

Mais là où il faut faire attention, c’est lors de la reprise car il faut reprendre calmement par du foncier et surtout pas avec une grosse intensité au risque de se blesser. Vous trouverez ici, des conseils pour la reprise de votre saison.

Et c’est justement dans cette reprise en douceur que la natation peut jouer un rôle. Faites des séances en endurance, c’est-à-dire en nageant calmement, en essayant de profiter de la glisse et ainsi rester en filière aérobie… Pour les triathlètes, la reprise se fait souvent durant l’hiver, et avec sa météo, profitez-en pour faire plus de natation. Faites 1 séance de plus en natation et vous la remplacerez par une séance de vélo une fois la belle saison revenueSourire

Finalement, couplé au renforcement musculaire et à l’amélioration de vos capacités respiratoires (avantages 1 et 3), ce 7ème avantage vous donne de bonnes chances de partir pour une nouvelle saison d’enfer en course à pied ou en triathlon!

 

Si vous voulez mettre en application ces 7 avantages, progresser en triathlon ou en course à pied, tenter une nouvelle expérience et vous amuser sur une compétition, lancez-vous sur un aquathlon! Il s’agit d’une superbe discipline où l’on enchaîne une distance à parcourir en nageant (en piscine ou en eau libre) avec un parcours de course à pied, le tout sans arrêter le chrono entre les 2 disciplines. Sensations assuréesClignement d'œil!

Et cet objectif vous motivera à aller nager!!

 

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Credit photo : Matthias Weinberger

Recherches utilisées pour trouver cet article :avantage du triathlon, comment faire la brasse

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda