Blog Le Triathlon

Comment débuter et progresser en triathlon

Home » 6 équipements indispensables pour progresser à vélo

6 équipements indispensables pour progresser à vélo

Salut les triathlètesSourire

Vous venez de vous lancer dans le triathlon ou vous ne savez pas dans quel matériel investir pour vos séances de vélo ? Ca tombe bien, parce que dans cet article, on va voir les 6 équipements à acheter pour progresser durant vos séances de vélo.

Juste avant de se pencher sur l’équipement vélo, je vous rappelle que dans un article précédent, j’avais parlé des 5 équipements à acheter pour progresser dans ses séances de natation et vous retrouverez ça ici.

6 équipements indispensables pour progresser à vélo

Matériel velo - dans quel équipement investir - Les 6 incontournables - Triathlon

 

1. Les pédales automatiques de vélo

Je sais que ça peut paraître simple comme premier équipement et pourtant, pour beaucoup de débutants ça peut être un frein parce qu’on a souvent peur de tomber, une fois qu’on a les pieds attachés sur les pédales.

Pourtant, les gros avantages des pédales automatiques, c’est justement d’avoir les pieds attachés car ça va permettre de bien pousser et tirer durant tout le cycle de pédalage. Donc directement vous aurez plus de puissance.

Et comme le pied est attaché, c’est également une source de sécurité (le pied ne glisse pas de la pédale) et de confort dans le pédalage même si au début, ça demande juste un petit temps d’adaptation et de mettre en place quelques réflexes pour bien déclipser lorsqu’on s’arrête à un feu rouge ou un stop par exemple.

declipser

Personnellement, au moment où j’écris l’article, j’utilise les pédales LOOK KEO MAX 2 et qui sont livrées avec des cales également qu’on peut mettre sur ses chaussures de vélo.

pedales automatiques

Effectivement, pour utiliser ce genre de pédales, vous aurez besoin de chaussures spécifiques de vélo sur lesquelles vous allez pouvoir fixer les cales qui vont venir se clipser dans les pédales. La seule chose à laquelle vous devrez faire attention avec les cales, c’est qu’elles soient bien réglées pour être sûr de ne pas occasionner de blessure !

 

2. Le capteur de cadence

C’est un capteur qui ne coûte pas très cher comparé aux capteurs de puissance puisqu’on est sur 35 à 40 euros, par exemple, pour le capteur de cadence de chez Garmin®. Et ça vous permet d’augmenter nettement l’efficacité de vos séances puisqu’une fois que vous connaissez le nombre de rotations par minute (RPM) que vous effectuez avec les jambes, c’est-à-dire votre cadence, vous pouvez faire des exercices beaucoup plus qualitatifs sur le vélo. Des exercices de force, des exercices en vélocité, en hyper vélocité, etc.

capteur de cadence

C’est un vrai plus pour la qualité de vos séances pour progresser sans passer un temps fou sur sa selle!

 

3. Le home trainer

Un super outil pour être plus régulier à l’entrainement puisque c’est un gros gain de temps et ça permet de s’entraîner malgré des météos qui ne sont pas avantageuses. Quand il y a par exemple, de la neige ou qu’il pleut ou que vous n’avez pas le temps de préparer tout votre matériel pour sortir, le home trainer est en place et il suffit juste de mettre le vélo dessus ou de changer la roue et puis vous êtes parti pour une séance rapide mais efficace.

En plus de ça, vous évitez toutes les contraintes liées à la route à l’extérieur et au trafic ce qui veut dire que ça améliore la sécurité de vos sorties et que vous pouvez continuer à pédaler constamment sans devoir vous arrêter aux priorités ou aux différents feux.

–> 9 bonnes raisons de faire du home trainer

C’est le home trainer qui va vous permettre de passer peut-être à 2, 3 voire 4 séances de vélo par semaine sans pour autant augmenter énormément votre volume d’entrainement. Vous serez ainsi beaucoup plus régulier et vous aurez de meilleurs résultats.

Dans les home trainers, il y a un large choix dans lequel vous dirigez, que ce soit du début de gamme de 50 à 100 euros jusqu’au haut de gamme à plus de 1000 euros qui calcule énormément données.

Mais on n’est pas obligé d’investir au gros montant pour quand même faire de la qualité. La preuve c’est que j’utilise toujours un ancien rouleau ELITE® d’une valeur d’environ 150 euros et qui me permet quand même de faire énormément de séances très efficaces.

home trainer elite

 

4. Les prolongateurs

Je parle pour ceux qui n’ont pas de vélo de contre-la-montre… Quand on débute en triathlon on n’a pas forcément le budget pour s’acheter un vélo de CLM en plus de son vélo de route donc acheter des prolongateurs qui viennent se clipser sur le cintre classique d’un vélo de route, ça permet d’avoir quand même une position plus aérodynamique.

C’est surtout ça qui est intéressant car on sait que sur le plat, environ 75% de la résistance à l’avancement est causée par l’air, dont la majeure partie est liée à l’air qui fait face à notre corps. Donc au plus on sait être profilé en position sur les prolongateurs, au plus on diminue cette résistance et au final ça se traduit par un gain de vitesse sans forcément développer plus de puissance.

Le deuxième petit avantage des prolongateurs c’est que ça permet de changer de position quand on fait des distances longues. Ca fait du bien de temps en temps, de pouvoir se poser sur des prolongateurs et d’ailleurs c’est sur un vélo de route classique avec des prolongateurs que j’avais fait mon premier IRONMAN à Vichy.

 

5. L’étude posturale ou bike fit

Ce n’est pas un équipement mais plutôt un service qui va vous permettre d’avoir une position 100% adaptée à votre morphologie sur votre vélo. Que ce soit sur le vélo de contre-la-montre ou sur un vélo de route classique et se traduira directement par 2 gros avantages :

– Eviter les blessures liées aux mouvements répétitifs qu’on fait quand on pédale si jamais on est dans une mauvaise position

– Un gain de puissance généré par le fait que vous aurez une meilleure transmission de la force au niveau des pédales mais aussi une position plus aérodynamique

Petit conseil sur base d’une erreur que j’ai commise :

J’avais investi tout l’argent que j’avais de disponible dans l’achat de mon vélo et il aurait mieux valu garder 150 à 200 euros de côté pour faire cette étude posturale qui m’aurait probablement évité, si je l’avais faite avant, d’acheter un vélo un peu trop grand pour moi ou alors d’avoir directement une position optimisée et donc un gain de puissance sur mon vélo.

 

6. Le cuissard

Quand je dis cuissard, je parle d’un cuissard de bonne qualité ! Car quand on voit le nombre d’heures qu’on va passer assis sur sa selle avec son cuissard et bien il vaut mieux acheter quelque chose de qualité pour être sûr de ne pas avoir trop mal aux fesses et puis pour éviter d’avoir des irritations.

A ce propos, ne mettez jamais de slips en dessous de votre cuissardRire

L’autre alternative, c’est d’utiliser un short de triathlon où la peau sera beaucoup plus fine ce qui permet de faire des enchaînements vélo – course à pied sans devoir se changer puisque vous pourrez tout à fait courir avec celui-ci. C’est aussi le type de peau qu’on retrouve dans les trifonctions pour les triathlons.

cuissard vs short de triathlon

 

7. Bonus : La montre GPS ou le compteur

Vous pouvez bien sûr investir dans une montre gps ou un compteur de vélo pour pouvoir enregistrer toutes vos données et les analyser après vos entrainements, voire même les consulter en temps direct pendant votre séance comme par exemple, votre fréquence cardiaque qui sera connectée avec l’appareil ou alors votre cadence dont j’ai parlé précédemment ou votre dénivelé en fonction du type d’appareil que vous achetez.

 

Voici également les liens Amazon pour tous ces équipements qui sont soit des équipements que j’utilise ou alors que j’estime être d’un bon rapport qualité/prix pour vous :

☑️ Pédales LOOK KEO MAX 2 (que j’utilise)

☑️ Cales LOOK KEO grip (que j’utilise)

☑️ Capteur de cadence GARMIN (que j’utilise)

☑️ Capteur de cadence + capteur de vitesse GARMIN (bon rapport qualité/prix)

☑️ Home trainer ELITE (bon rapport qualité/prix)

☑️ Garmin 735xt (bon rapport qualité/prix)

 

Avec tout ce matériel vous avez ce qu’il faut pour progresser durant vos séances de vélo pour le triathlon.

Et si tu veux des plans d’entrainement gratuits et progressifs du triathlon sprint à l’IRONMAN®, tu as tout ça iciClignement d'œil

Si tu penses à d’autres matériels indispensables pour l’entrainement vélo, n’hésite pas à m’en faire part dans les commentaires…

Et si tu as apprécié l’article, merci de le partager car je suis sûr que tu as des amis triathlètes qui auraient besoin d’investir dans ce matériel pour leurs séances de vélo! Merci d’avance et rappelle-toi…

On progresse ensemble et célébrons la magie du triathlonSourire

Nom de l auteur

Nom : Francois Kartheuser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

​4 plans S, M, half ou IRONMAN® gratuits et adaptables à ton agenda